Nuit des musées

Samedi 19 mai 2018 de 19h30 à minuit

Site Coopérateurs - espace d'exposition

impasse des Charentes, 87000 Limoges

Pour la nuit des musées 2018, le FRAC-Artothèque Limousin Nouvelle-Aquitaine vous propose deux temps singuliers de découverte de l'exposition « L’Esprit de notre temps, Episode 1 : nouvelles images fixes (et en mouvement) ».

- 19h30 : rencontre avec Francis Morandini, artiste.
Francis MorandiniFrancis Morandini est né en 1982, diplômé de l'école national supérieur des Beaux-Arts de Lyon, titulaire du DNSEP et lauréat du prix de Paris en 2006. Il expose son travail photographique en France et à l'étranger.
Un ensemble de grands tirages couleur de Francis Morandini est présenté dans l’exposition « L’Esprit de notre temps ». Dans un esprit proche de celui des peintres qui travaillaient en extérieur, et avec une méthode très précise, Morandini fait de longs repérages pour déterminer le cadrage de l’image qu’il veut saisir dans un évident souci de composition. Fragments d’architecture, paysages suburbains, il porte son dévolu sur des situations rencontrées lors de différents déplacements, à Thiers, Paris, Villefranche-sur-Saône, qu’il tend à magnifier, autant par la précision des cadrages que par leurs contrastes colorés et lumineux. De plus en plus, sa recherche vise à essayer de saisir un évènement plastique à l’intérieur du cadre.
Instagram : @francis_morandini



- 21h30 à 23h30 : parcours de l'exposition « L’Esprit de notre temps » sur la musique de Grand Ciel, musique « Electronique cold cinématique ».

Grand cielGrand Ciel développe une musique électronique empruntant un cheminement narratif et cinématique, de la musique planante des 70s jusqu’aux contrées bruitistes contemporaines.
Ecoutez Grand Ciel :
https://grandciel.bandcamp.com/







Exposition :

« L’Esprit de notre temps, Episode 1 : nouvelles images fixes (et en mouvement) ».
Avec les œuvres de : Bertille Bak, Patxi Bergé, Benoît Broisat, Florian Fouché, Francis Morandini, Pierre Paulin, Chloé Piot, Marion Robin, Anne-Lise Seusse, Guillaume Viaud.Accueil ESPRIT
Sous l’intitulé générique « L’esprit de notre temps » en référence à la fameuse sculpture de Raoul Hausmann (également appelée « Tête mécanique »), nous souhaitons ouvrir un nouveau cycle d’expositions pour explorer la dimension prospective de nos collections en montrant les œuvres d’une quarantaine de jeunes artistes nés en 1978 et après.
Achetés en nombre et en quantité pour certains dès le début de leur activité, ces jeunes artistes ont tous débuté leur recherche au début du XXIème siècle après que la plupart d’entre eux aient suivi une formation académique. Au-delà de la variété évidente de leurs œuvres, il s’agit par juxtaposition et regroupements de provoquer des rencontres et de démêler l’écheveau des préoccupations que ces jeunes artistes ont à l’esprit.

Episode 1 : nouvelles images fixes (et en mouvement)
Ce premier volet réunit dix jeunes artistes français dont la plupart utilisent la photographie et la vidéo. Formés dans des écoles d’art diverses (Grenoble, Limoges, Lyon, Nîmes, Paris, Pau, Rouen), certains pratiquent la prise de vue de manière exclusive, d’autres s’en servent pour faire des repérages, préparer des tournages, d’autres travaillent à partir de photographies existantes, banques d’images, magazines et cartes postales, d’autres, enfin, ne se servent de la photographie que de manière très exceptionnelle. L’exposition est une exploration détaillée de ces différents régimes d’images et de leur mise en forme à une époque où on ne parle plus que de saturation et de flux permanent d’informations.
Un des points communs à toutes les œuvres montrées concerne le voyage, le déplacement. Les œuvres nous permettent ainsi de voyager de Washington au XXème arrondissement de Paris, puis de nous aventurer dans les Monts du Lyonnais, de passer du temps à Ivry-sur-Seine, puis en Allemagne, notamment à Chemnitz, ou encore à Thiers, Villefranchesur-Saône, Paris et Brive. Sans compter les voyages dont les destinations restent imprécises, à l’intérieur même des images, sous leur surface, ou au-delà des limites du cadre dans lequel elle semblent enfermées.
En savoir plus sur l'exposition

La galerie des Coopérateurs – espace d’exposition du FRAC-Artothèque Limousin Nouvelle-Aquitaine : histoire des locaux
vue galerie Esprit notre tempsL'espace d'exposition du FRAC-Artothèque Limousin Nouvelle-Aquitaine se situe dans des locaux originaux comprenant une salle d’exposition de 450m² et de 45m de perspective ininterrompue. Construit au XIXème siècle, et laissée à l’abandon depuis la guerre, ce bâtiment industriel, que les Limougeauds continuent d’appeler Les Coopérateurs, était auparavant les chais, puis les anciens entrepôts de la chaine d’épicerie du même nom. En 1986 la Mairie de Limoges acquiert les bâtiments des Coopérateurs. Le FRAC-Artothèque s'installe à la fin de l'année 1991 grâce à des financements du Conseil Régional et du Ministère de la Culture. Le FRAC-Artothèque Limousin Nouvelle-Aquitaine est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et l'Etat (Ministère de la Culture / DRAC Nouvelle-Aquitaine).
Le FRAC-Artothèque Limousin Nouvelle-Aquitaine :
Le FRAC-Artothèque Limousin Nouvelle-Aquitaine rassemble plus de 6000 œuvres dans ses collections (FRAC, Artothèque, FacLim), organise des expositions, des actions culturelles (visites, ateliers, cours d’histoire de l’art, lectures…), et des projets en partenariat. La collection de l’Artothèque est accessible au prêt pour les particuliers, les collectivités et entreprises à travers quatre relais sur le territoire régional (Limoges, Tulle, Guéret, CIAP de Vassivière).
Le FRAC-Artothèque est réparti sur deux sites à Limoges :
Site Coopérateurs – espace d’exposition, Impasse des Charentes, Limoges,
et le Site réserves de l’Artothèque, 27, boulevard de la Corderie à Limoges.
En savoir plus sur l'histoire du lieu

 

United Kingdom Free Bets Bookmakers
Revew WillHill Here 100% bonus

Ladbrokes check here

Review Betfairclick here bonus