Les Amis du FRAC-Artothèque

  • Imprimer

Depuis 2002, l’ association Les Amis du FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine contribue au développement et au rayonnement du FRAC-Artothèque et accompagne ses projets en organisant des rencontres conviviales autour de l’art contemporain.
La vocation de l’association est de sensibiliser le public le plus large à l’art contemporain par diverses actions, telles que rencontres avec les artistes, voyages, visites commentées d’expositions, cours, conférences…
Devenir « Ami », c’est recevoir personnellement des informations sur l’actualité du FRAC-Artothèque, être invité aux vernissages et événements, découvrir les lieux de l’art contemporain en France et à l’étranger et les manifestations prestigieuses.
Les Amis du FRAC-Artothèque ont accès aux cours d’histoire de l’art à des tarifs préférentiels, et un accès privilégié, sur rendez vous, aux collections de l’Artothèque site Maison de la Région (entrée rue des Charseix).

Cours d'histoire de l'art, cycle art moderne et art contemporain 2019 - 2020

Le FRAC-Artothèque et l’association Les Amis du FRAC-Artothèque organisent en commun des cours sur l’histoire de l’art contemporain.

Le programme des cours 2019-2020 :
> Télécharger le bulletin d'adhésion à l'Association des Amis, le programme et les modalités d'inscription aux cours d'histoire de l'art.

Les cours ont lieu à l'ENSA, Campus de Vanteaux, 19 Avenue Martin Luther King, 87000 Limoges, à l'amphithéâtre Jean-Jacques Prolongeau

Les jeudis de 18h00 à 19h30.

  • 24 octobre 2019 :

François Coadou : Eric Duyckaerts.
Performeur, vidéaste, installateur, Éric Duyckaerts a élaboré pendant plus de trente ans une œuvre qui interroge, non sans humour, la grandeur et l’absurdité à la fois du savoir, des sciences, mathématique, physique, logique, philosophie, le statut du langage et le sens de l’éloquence. On reviendra ici sur la trajectoire de l’artiste, décédé en janvier dernier.

  • 14 novembre 2019 :

François Coadou* : Francis Alÿs.
Artiste belge installé au Mexique depuis la seconde moitié de la décennie 80, Francis Alÿs questionne et expérimente par des dessins, des photographies, des performances et des
vidéos l’espace en tant qu’espace à vivre : villes, territoires, frontières expriment à la fois une organisation économique et politique, avec ses contraintes, avec ses enjeux de domination, de réification, mais sont aussi un lieu possible de réappropriation et de libération.

  • 12 décembre 2019 :

François Coadou : Martha Rosler.
Figure déjà historique de l’art contemporain américain, Martha Rosler examine la manière dont l’architecture et les médias conditionnent la vie quotidienne. Elle utilise la vidéo et le photomontage pour leur opposer des leurres fictifs qui fonctionnent, dans une relation dialectique, comme des contre-discours. Martha Rosler reste notamment connue pour son engagement féministe et son engagement pacifiste (contre la guerre du Viet Nam, dans les années 70, puis, dans les années 2000, contre la guerre en Irak et en Afghanistan).

  • 16 janvier 2020 :

François Coadou : Jeremy Deller.
Né à Londres en 1966, Jeremy Deller s’intéresse aux cultures et aux discours traditionnellement désignés comme « populaires », en tant que lieux, à ses yeux, de résistance à l’ordre dominant, symbolique, politique et économique. Il propose pour ce faire des oeuvres qui frôlent le genre documentaire, mais aussi des oeuvres participatives (reconstitution d’une manifestation ouvrière, organisation d’une procession).

  • 20 février 2020 :

Paroles d’artiste : Florence-Louise Petetin
Née en 1967 à Paris, diplômée de l’Ecole de Paris-Cergy, Florence-Louise Petetin a longtemps travaillé à Marseille. Ses œuvres ont intégré les collections de l’Artothèque en 2006, 2008 et 2019. Depuis ses études où elle se situait à contre-courant, l’artiste n’a eu de cesse de se consacrer à la peinture sous toutes ses formes : dessins, fresques, tempera sur bois, tableaux de grand format… en prenant pour sujets principaux le paysage, certains personnages d’après photographie, et quelquefois des vues de détails à la limite de l’abstraction. Florence Petetin nous présentera les principales étapes de son itinéraire d’artiste, avant de nous accueillir bientôt dans son nouvel atelier au Dorat.

  • 19 mars 2020 :

Paroles d’artiste : Jean-Marie Blanchet
Né à Châteauroux en 1970, diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bourges, Jean-Marie Blanchet vit et travaille entre Villeneuve-sur-Lot et Pau. Plusieurs de ses œuvres ont intégré les collections du FRAC en 2013 et 2019 et de l’Artothèque en 2019.
Dans un entretien publié en 2011, l’artiste résume ses intentions : «L’abstraction est un outil qui permet de travailler la question de l’objet, la production (et la reproduction), le manufacturé, le fait main, le factice, l’usage (la fonction), le décoratif, le fétiche, le réel. ».
Jean-Marie Blanchet présentera sa démarche créative, son parcours et ses projets avant une visite d’atelier à Villeneuve-sur-Lot prévue mi-mai.

  • 2 avril 2020 :

Paroles d’artiste : Julie Chaffort
Invitée il y a deux ans par Camille de Singly pour une conférence à 2 voix, Julie Chaffort revient présenter une sélection de ses films et vidéos. La jeune artiste née en 1982 à Niort, diplômée des Beaux-Arts de Bordeaux en 2006 et de la Rogue Film School de Werner Herzog en 2010, a réalisé de nombreuses « fables » filmées dont certaines ont été montrées récemment au château de Biron, au Frac Nouvelle-Aquitaine Méca et au CIAP de Vassivière.


*François Coadou est philosophe, historien d’art et critique d’art (membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art). Depuis 2015, il enseigne à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges. Il a régulièrement publié des recherches sur le Lettrisme et le Situationnisme.